Entretien du matériel

Quelque soit le matériel, rincer dès que possible à l’eau douce et laisser sécher dans un endroit ventilé à l’abri du soleil tout votre équipement de plongée.

La bouteille

L’entretien d’un bloc concerne l’intérieur, l’extérieur et son stockage.
Sur votre bouteille à l’extérieur doit se trouver de la peinture, pas de la rouille!

Pour limiter l’apparition de rouille :
Pas de choc… Ne jamais laisser un bloc en déséquilibre aussi bien debout que couché. Il doit être calé.
Vérifier aussi le bon état du sanglage et/ou du système de fixation sur le dos du plongeur.
Effectuer un rinçage à l’eau douce et séchage à l’air aussi souvent que possible.
Porter votre attention aux zones qui pourraient permettre à l’eau de stagner: mailles des filets, culot, accouplement robinetterie/récipient, cerclage…

L’intérieur de votre bouteille ne doit contenir que de l’air. Pour éviter d’y retrouver de l’eau, il faut :
Purger le ou les robinetteries avant de confier le bloc au gonflage.
Ne jamais vidanger un bloc rapidement (risque de givrage).
Eviter de laisser le bloc en plein soleil et de vous immerger immédiatement après.
Dans la mesure du possible, choisir une station de gonflage sérieuse disposant d’un réseau de filtration efficace et où le manipulateur sera pas trop pressé de vous satisfaire (un gonflage rapide provoque un échauffement excessif et donc de la condensation lors du refroidissement).

Le surgonflage et les gonflages trop rapides sont absolument à proscrire.

Stockage = Stop au vieillissement. Ralentir le vieillissement d’un bloc, c’est possible:
Si vous devez laisser votre bloc longtemps sans l’utiliser, l’idéal est de le faire procéder avant à une visite générale par un magasin ou tout organisme habilité. Au sein d’un club, vous pouvez aussi faire appel à un Technicien en Inspection Visuelle (TIV).
Si vous n’avez pas pu respecter cette recommandation, le stockage du bloc en position verticale est impératif.
Conservez une pression d’environ 20 bars à l’intérieur et si la robinetterie est équipée d’un mécanisme de réserve, laissez le levier en position haute.

La combinaison

L’entretien général d’une combinaison comporte trois phases essentielles :

  • Le rinçage.
  • Le séchage à l’envers.
  • Le rangement sans la plier sur un cintre large.

Quelques précisions supplémentaires concernant le séchage:
Le stockage doit toujours être effectué à l’abri du soleil sur un cintre large. Eviter de plier votre combinaison, et surtout pour de longues périodes. Les pliages provoquent à terme des décollements du néopréne, des déformations et des déchirures dégradant les qualités isothermes de la combinaison. Ces recommandations s’appliquent également pour les gants et les chaussons.

Le gilet de stabilisation

S’il ne peut pas être rincé après chaque plongée, ce n’est pas grave.
L’important est de le rincer à la fin de chaque session (WE, semaine…). Le rinçage se fait à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, il suffit d’ouvrir l’une des purges, faire rentrer un peu d’eau, secouer et vider.

Le séchage se fait à l’abri du soleil en laissant la purge ouverte afin que l’humidité ne reste pas à l’intérieur.

Le stockage se fait sur un cintre en laissant l’inflateur en  position haute afin d’éviter de laisser une éventuelle trace d’eau dans le mécanisme.

Le détendeur

Vous devez respecter les trois consignes suivantes:

  • S’assurer que le bouchon haute pression est bien monté pour éviter à l’eau de pénétrer au niveau du 1er étage.
  • Ne jamais rincer votre matériel sous de l’eau haute pression mais plutôt sous un filet d’eau.
  • Lors du rinçage, faire couler l’eau par les petits trous du 1er étage pour rincer la chambre humide (à l’exception de l’arrivée HP qui doit être bouchée).

Avant de ranger votre détendeur, lovez (enroulez) les tuyaux (mano, direct-system et 2ème étage) afin d’éviter leur détérioration et retirer le bouchon qui ferme l’arrivée Haute pression, il ne sert que pendant le rinçage pour protéger la chambre sèche.

Aucun règlement vous oblige à faire réviser votre détendeur, mais par précaution il vaut mieux le faire réviser tous les ans.